A smiling girl

Et dire qu’il y a à peine deux semaines, je courais en salle. Je disais même que je préférais ça, vous imaginez? Evidemment c’est plus facile, c’est toujours plat, toujours à la même vitesse… Mais how boring? Tu vois tes voisins défiler (oui bah je courrais assez longtemps quand même), t’entends même pas ta musique à cause du son hyper fort de la salle-de-gym-boîte-de-nuit. Et puis t’as chauuuuuud.


Et puis il y a environ deux semaines, il faisait beau et je me suis lancée en direction du parc d’à côté de chez moi, parée de mes nouvelles chaussures rose bonbon, une playlist concoctée par Amel de Hins (si vous ne connaissez pas encore son blog génial, allez y faire un tour, c’est une source de motivation énorme, pour une féniasse comme moi) dans les oreilles, et après avoir téléchargé une petite application bien pratique : Runtastic.
Depuis je ne m’en passe plus. Courir dehors, à Abington Park, la musique dans les oreilles, et regarder les gens…

Abington Park

Des familles, des enfants en veux-tu en voilà. Des chiens, des pigeons, du soleil.
 
Une toute petite fille qui court après les oiseaux, une plus grande qui nourrit les canard et les cygnes, même pas peur. Une autre qui porte une fausse fourrure, on est fashion même à 3 ans, ou on n’est pas anglais.
 
Un petit garçon qui apprend à faire du vélo. Un autre loulou qui fait la course avec moi. (j’ai gagné !)
 
Des bébés partout, des poussettes, des mamans attentives, des papas aussi.
 
Des vêtements bizarres, des bottes de pluie léopard.
 
Des copines qui discutent, des jeunes qui squattent. Des mamies qui papotent.
 
Un petit chien tout poilu, un autre qui a un manteau, tout plein d’autres qui courent partout, qui font un bout de chemin avec moi…
 
Des amoureux, des amoureuses, un papi et une mamie main dans la main. Un monsieur qui parle tout seul, assis sur un banc.
 
Un joggeur, qui me fait un beau sourire, bah oui, on se soutient, entre coureurs !
 
Je ne m’étais pas rendu compte avant, de tout l’amour qu’il y avait dans un parc. A quel point cet endroit respirait le bonheur. Surtout un jour aussi ensoleillé qu’aujourd’hui ! Je me suis sentie tellement bien pendant 45 min, j’ai même allongé mon parcours de presque 2km… Je crois que j’ai définitivement adopté la course dehors, tant qu’il fera beau en tout cas, on en reparle.
 
Etre témoin de tous ces petits bonheur du quotidien me remplit de joie. Et du coup je me demande ce que les gens pensent en me voyant passer, toute rouge, mais avec un sourire jusqu’aux oreilles… Ils doivent me prendre pour une folle… Je les entends d’ici,
 
“Oh look, it’s the crazy smiling girl !”
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s